Un nouveau scénario complètement fou permet au bco de passer les fêtes sur le podium !

Pour clôturer l’année 2022, le BCO se déplaçait en alsace pour y affronter Kaysersberg. Longtemps devant, Orchies à pourtant du s’en remettre à une dernière minute complètement folle pour l’emporter. 

Cette saison, il ne faut pas être cardiaque pour supporter le BCO. Quatre jours après son succès à Rouen, l’équipe de Ludovic Pouillart se déplaçait en Alsace avec l’ambition d’enchaîner. 

Oubliez le classement, en NM1, rien n’est jamais gagné d’avance. Si Orchies arrive en pleine confiance, les dernières rencontres ont prouvé qu’aucun match n’est facile. Celui d’hier soir en a à nouveau été la preuve. Dans le premier quart-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup. Le BCO, toujours porté par Joe Burton (25 pts, 12 rbds, 27 d’éval), est devant d’une possession (16/18). 

Les visiteurs entament parfaitement le deuxième quart-temps grâce notamment à Anthony Prugnières et Romain Hoeltzel, qui avait à coeur de performer pour son retour en Alsace (27/41). Mais les Nordistes subissent durant les 3 dernières minutes de la première période. Tout est à refaire (40/42 MT).

Un nouveau “Money time” complètement dingue !

Le retour des vestiaires est à l’image du premier quart-temps. Les deux équipes se répondent, et aucune ne semble prendre un avantage confortable. Côté Orchésiens, Augustinas Venckus (19 pts) se met en avant, tout comme Aurélien Rigaux qui enchaînent les caviars (13 passes décisives, 0 balle perdues !). Pourtant, l’écart reste le même, et Orchies entament le dernier quart-temps avec un léger avantage (56/58).

Plus que 10 minutes avant la trêve. Un quart-temps pour décrocher une victoire primordiale dans la course au top 5. A ce moment, coach Pouillart et ses hommes ne se doutent pas que Mulhouse, Pont de Chéruy, Caen et Rouen sont tous menés, et qu’une victoire permettrait au BCO de prendre la deuxième place, à égalité avec Le Havre et Mulhouse. 

Cet ultime quart-temps semble maîtrisé par Orchies, qui fait la course en tête, malgré un écart insuffisant pour permettre à ses supporters de souffler (65/71, 36e). Kaysersberg revient, et sur un dunk de l’ancien Orchésiens Grégory Bengaber, KABCA repasse devant (72/71, 38e). 

Mené de 3 points à l’entame de la dernière minute, le BCO est dos au mur. Le moment choisit par nos deux étrangers (qui avaient certainement pris un café dans leur mug BCO avant la rencontre) pour sortir le grand jeu. Augustinas Venckus, en déséquilibre à 3 points, ramène les siens à 74/74, 40 secondes à jouer. 

Sur sa dernière défense, Orchies sort les barbelés, et s’offre l’ultime possession pour l’emporter. Aurélien Rigaux temporise, et sur une nouvelle formidable inspiration, sert un certain Joe Burton, qui ne se fait pas prier pour marquer près du cercle ! 

Le BCO s’impose finalement 74/76 grâce à ce dernier panier à 1,4 secondes du terme. Une victoire à l’arraché pour ce groupe qui ne lâche jamais rien, et qui peut partir en vacances le sentiment de devoir accompli. Orchies est sur une série de 4 victoires, et retrouvera les parquets le dimanche 8 janvier à 15h00. Nous vous attendons nombreux à la Pévèle Aréna ! Réserve ta place ici !

Le BCO passera donc les fêtes sur le podium de la poule B ! Rendez-vous en 2023 pour les cinq dernières rencontre de la phase 1. Tous ensemble vers le top 5 !

 

 

Laissez un commentaire

vs

jours
heures
min
sec