Une semaine pleine de promesse pour le BCO

Après deux matchs en trois jours à Léo Lagrange, place au bilan de la semaine. Malgré une défaite très cruelle face à Evreux, nos Orchésiens nous ont régalés cette semaine en nous offrant deux rencontres de très haut niveau. Retour sur une semaine animée.

BCO 82/49 EPINAL (NM1)

Samedi 16 octobre, 20h30, quatre jours après la défaite sur le fil à Boulogne-sur-Mer (73/71), Orchies reçoit Golbey Epinal dans l’optique de retrouver rapidement la victoire.

Toujours aussi performants à domicile, nos joueurs prennent rapidement les devants, malgré la résistance des visiteurs dans le premier quart-temps, notamment grâce au pivot Melvin GOVINDY (12 points). Pour sa première sous le maillot Orchésien, notre Monténégrin Aleksandar RADULOVIC lui a bien répondu (8 points en 13 minutes). Une première apparition convaincante qui a d’ailleurs ravi les nombreux supporters présents à Léo Lagrange.

Avant la mi-temps, le BCO va prendre le large grâce notamment à quatre tirs à trois points consécutifs de Thomas PROST. Notre meneur, en pleine confiance, porte l’équipe offensivement, alors que le duo VERBEKE – ALLIMAN verrouille la raquette en défense.

Orchies n’a pas vraiment eu le temps de douter. Jeremy RICARD-DORIGO (21 points, 27 d’éval) permet au BCO de prendre jusqu’à 40 points d’avances ! Un match maîtrisé de bout en bout pour Orchies qui s’impose largement (82/49) et décroche sa quatrième victoire en championnat. De bon augure avant de se frotter à l’ALM Evreux en Coupe de France.

Avec seulement 30 points encaissés sur les trois dernier quart-temps, une attitude exemplaire et une combativité de tous les instants, ce BCO 2021/22 ravit ses supporters. Des qualités qui correspondent à ce qu’attendait le coach Jimmy PLOEGAERTS, qui avait promis de bâtir “une équipe qui ne lâchera jamais rien”. Ce début de saison en est parfaitement la preuve !

BCO 60/62 EVREUX (Coupe de France)

Ce mardi, nos Orchésiens sont passés tout proche de l’exploit. Face à Evreux, pensionnaire de Pro B et auteur de très bonnes performances en Leaders Cup, Orchies n’a pas eu à rougir. Au contact tout le match, et porté par un très grand Joffrey Verbeke (20 points, 8 rebonds), le BCO a fait de Léo Lagrange un chaudron, qui, malgré la défaite, à chaleureusement félicité ses guerriers.

Après une entame difficile (4/12), Orchies va rapidement régir et recoller au score (13/17) à la fin du premier quart-temps. Dès lors, les supporters Orchésiens, venu une nouvelle fois en nombre, comprennent que l’exploit est possible.

Dans une première mi-temps très défensive, Orchies va même prendre les devants (23/21), il n’en fallait pas plus aux BUGS pour mettre le feu et se faire lever toute la salle Léo Lagrange aux rythmes de leurs chants. A la mi-temps, Evreux ne mène que de deux points (23/25).

Jeremy RICARD-DORIGO rapidement handicapé par les fautes, c’est le capitaine Joffrey VERBEKE qui prend les commandes de l’attaque Orchésienne. Le BCO reste au contact, mais Evreux inflige un 8/0 pour conclure le troisième quart-temps (39/48). Mais Orchies à de la ressource. Théo LECOMTE puis Gregory BENGABER relancent totalement le match (47/48). Ce dernier en profite pour haranguer la foule, 8 minutes à jouer, 1 point d’écart, l’exploit n’a jamais semblé aussi proche.

Une fin de match tendu, une atmosphère irrespirable. Evreux mène de 3 points à quelques secondes du terme. Thomas PROST, victime d’une faute sur un tir extérieur, se présente sur la ligne des lancers francs (57/60, 10 secondes à jouer). Le meneur du BCO résiste à la pression, inscrit ses 3 lancers francs : 60/60 !

Sur la dernière possession, Fabien Paschale, sous le cercle, va venir crucifier le BCO au buzzer. Le panier est bien valable, Orchies s’incline 60/62. Cruel, mais le public ne s’y trompe pas, le BCO a livré une prestation héroïque et à failli faire tomber un pensionnaire de Pro B. Frustrant, mais très encourageant.

Et maintenant ? Direction Mulhouse

A peine le temps de digérer la Coupe de France, le championnat reprend ses droits. Ce vendredi, le BCO se déplace à Mulhouse, un match plus qu’important pour lancer définitivement notre saison à l’extérieur. Nos futurs adversaires ont d’ailleurs réussi l’exploit face à Saint-Chamond, autre pensionnaire de Pro B (88/73).

Léo Saison