Orchies terrorise Kaysersberg pour Halloween !

Ce mardi soir, le BC Orchies recevait Kaysersberg pour une rencontre sur le thème d’Halloween. Malgré deux défaites consécutives à l’extérieur, le public Orchésien est venu en nombre pour soutenir ses protégés, toujours invaincus en championnat à Léo Lagrange.

Pour Halloween, le BCO ne s’est pas fait peur

Seulement quatre jours après une lourde défaite à Caen (74/53), les hommes de Jimmy PLOEGAERTS retrouvaient Léo Lagrange, qu’ils avaient quittés par une défaite cruelle en Coupe de France à Evreux, deux semaines auparavant.

En ce match d’Halloween, tout a souri au BCO, qui impose son rythme dès les premières minutes sous l’impulsion d’un Ibrahima SIDIBE très en jambe (8 points, 5 passes, 3 interceptions). Solide en défense, Orchies va rapidement prendre les devants grâce à une adresse insolente (13/22 à 3 pts). Joffrey VERBEKE (3/4 à longue distance) en profite pour enflammer la salle (32/22).

Les locaux imposent un rythme d’enfer à Kayserbserg qui multiplie les balles perdues. Il n’en faut pas plus aux Orchésiens pour prendre le large grâce à un très bon passage de Thomas PROST (17 points, 7 passes, 21 d’éval). Orchies fait le spectacle et rentre aux vestiaires avec une avance confortable (48/25).

Orchies en démonstration collective

En deuxième période, le BCO ne baisse pas la cadence. Après les bons passages à trois points de Joffrey VERBEKE et Thomas PROST, c’est désormais Jeremy RICARD-DORIGO qui régale Léo Lagrange par ses tirs extérieurs (4/6). L’ailier Orchésien comptabilise également 17 points, en plus de ses 3 interceptions (pour 19 d’éval).

Kaysersberg, en grande difficulté offensivement, reste impuissant et voit le BCO dérouler. Le score s’alourdit au fil des minutes, (78/39) à la fin du troisième quart-temps. Le dernier acte est sans réel enjeu. Orchies s’est rendu le match facile et, grâce à cette victoire, passe devant son adversaire du soir au classement (5 victoires, 4 défaites). Le BCO s’impose finalement 90 à 45 lors d’une rencontre maîtrisée de bout en bout.

Avec six joueurs à 10 points ou plus (BENGABER et RADULOVIC 10, ALLIMAN 12, VERBEKE 13, PROST et RICARD-DORIGO 17) , le BCO à démontré toutes ses qualités offensive. Seul point noir de la soirée, l’absence de Théo LECOMTE, blessé, et la sortie prématurée de Simon CRETAUX suite à un choc à la tête.

En conférence de presse, le coach Jimmy PLOEGARTS s’est voulu rassurant suite à la sortie de son shooteur maison : “Simon est sorti suite à une chute avec un traumatisme crânien. Depuis quelques temps, il y a un protocole suite aux chocs à la tête. On a prit aucun risque, il faudra surveiller tout cela dans les prochains jours, mais tout devrait rentrer dans l’ordre rapidement.”

Le coach Orchésien a également expliqué pourquoi Théo LECOMTE n’est pas entré en jeu : “Théo ne joue pas car il s’est fracturé le nez à l’entrainement, il a tenu à être là, il a un état d’esprit irréprochable“.

Prochain rendez-vous à domicile pour nos joueurs, mardi 9 novembre face au Havre. Avant cela, le BCO ira à Avignon, samedi, pour tenter de décrocher une deuxième victoire à l’extérieur cette saison.

BC ORCHIES – STB Le Havre (Mardi 9 novembre, 20h) – Info et billetterie : https://www.eventbrite.fr/e/billets-bc-orchies-stb-le-havre-194319895037

Léo SAISON