Jimmy PLOEGAERTS : “Quand on joue un match, on veut le gagner quel que soit l’adversaire !”

Jimmy PLOEGAERTS : “Quand on joue un match, on veut le gagner quel que soit l’adversaire !”

10 septembre 2020 Non classé 0

BCO : Jimmy, c’est la grande rentrée ! Comment vas-tu suite à cette période particulière et est-ce qu’il y’a de l’impatience ?

 

J.P: “Bonjour, je vais bien merci. Oui, impatient puisque cela fait longtemps que l’on n’a pas joué ni retourné sur le terrain en mode compétition, après on est aussi au début de notre préparation, et on sait que l’on a besoin de temps pour mettre notre basket en place. Il y’a de l’impatience puisque le match va nous donner des repères et des axes de travail, mais il y’a aussi une certaine « prudence » par rapport au fait que l’on a besoin de temps. Le but, c’est d’être prêt pour le début des matchs officiels.”

 

BCO : Justement, le club devait jouer son premier match à Loon-Plage cette semaine mais cela a été tronqué par les différentes absences, peux-tu faire un point sur les blessures et les tests du Covid-19 ?

 

J.P: “Oui on a eu quelques petites douleurs de reprise, rien de bien grave de manière individuelle, ce qui nous a posé problème, c’est l’accumulation, c’est le fait d’avoir beaucoup de joueurs sur le même secteur et pour d’autres, il y’’avait un doute sur une possible participation au match ou alors limité en temps de jeu. Comme le groupe était peu nombreux en lien avec les petits soucis, c’était compliqué de programmer un match dans de bonnes conditions. Pour l’instant, et j’espère que cela va durer pour les tests du Covid, on est sur deux tests qui se sont avérés complétement négatifs pour l’ensemble de l’équipe, donc on continue à faire attention, à être testé régulièrement par rapport aux différents matchs de préparation que l’on a face aux équipes de ProB et notamment en Coupe de France. Donc il va y’avoir un vrai suivi par rapport à cela et j’espère que l’on continuera à passer au travers.”

 

BCO : Comment abordes-tu les 4 matchs de préparation à venir avant la Coupe de France ?

 

J.P: “C’est ce qui est programmé aujourd’hui avant la reprise en championnat. Quand on voit ce qu’il se passe, il n’est pas exclu que l’on soit confronté d’une manière ou d’une autre au Covid, et du coup, que l’on ait une annulation supplémentaire. J’espère que ça ne sera pas le cas parce que, forcément, nous avons besoin de jouer. Après le nombre de match est en « adéquation » avec la durée de préparation, on ne pouvait pas jouer beaucoup plus tôt puisqu’avec notre reprise, c’était compliqué de programmer un match avant et la difficulté de cette année, c’est que les championnats sont décalés. Quand nous démarrons le 3 ou 4 octobre 2020, la ProB et la NM2 auront repris bien avant, donc ça nous fait un décalage qui nous limite un peu. Le but est aussi de réduire un peu les déplacements sur la préparation pour pas avoir trop de kilomètres et de frais par rapport à ce qui nous attend derrière en championnat. Ça va faire 4 matchs de préparation dont un contre une équipe de ProB (Denain le 11 septembre) et 3 autres contre des équipes de NM1 (Rueil-Malmaison les 16 et 19 septembre & Vanves le 25 septembre). Suivant les conditions, il faudra tout faire pour être prêt lors du début de championnat.”

BCO: Quels sont les objectifs des matchs de préparation ? Le travail plutôt que le résultat ?

 

J.P: “Oui, après, si à partir du moment où l’on est compétiteurs, le résultat a toujours une importance. Forcément, si on est dans ce que l’on attend, les résultats doivent suivre un minimum. Aujourd’hui, on ne peut pas dire de faire un match de préparation et se dire que le résultat n’a aucune importance et qu’on est là juste pour travailler, sinon on s’entraine, donc c’est bien aussi de se jauger un peu avec les autres et de voir où l’on en est, de se jauger avec des équipes de niveau supérieur, ou du même niveau. Mais il y’a toujours cet aspect compétition où quand on joue un match, on veut le gagner quel que soit l’adversaire ! Après, effectivement, on est dans une période de préparation et on ne va pas non plus tirer sur les joueurs et aller au-delà de ce qu’on devrait faire en cette période pour gagner le match coute que coute. On va essayer de trouver le juste milieu entre les deux, mais oui, se préparer pour la saison et travailler oui, mais on va chercher à avoir ce côté d’apprendre à gagner et de toujours vouloir gagner.”

 

BCO: Parlons de cette première rencontre demain à Denain (à 19h au complexe Jean Degros), c’est un derby avec beaucoup de saveur pour les deux équipes ?

 

J.P: “Oui comme toujours, c’est assez régulier maintenant depuis quelques saisons où l’on joue Denain sur des matchs de préparation. Comme je disais, cela a le côté pratique parce que c’est proche, donc c’est toujours particulier. C’est aussi une équipe de niveau supérieur et aujourd’hui les ambitions sont de retourner en LNB, donc c’est toujours des bons tests de manière collective et individuelle de jouer contre ce genre d’équipe.”

 

BCO: Enfin, Jimmy, est ce que tu as un dernier mot à adresser aux supporters ?

 

J.P: “Pour y être depuis un moment, je me doute et je sais que ça leur manque, parce que 6 mois sans match c’est long, en particulier à Orchies qui est une ville et une terre de basket, donc ils vont pouvoir nous retrouver petit à petit, je pense qu’il y’en aura pas mal qui feront le court déplacement à Denain demain et on aura la joie de se retrouver, je l’espère la semaine prochaine pour le match contre Rueil à domicile le samedi 19 septembre.”

 

 

Réservation gratuite pour la première rencontre amicale de la saison à Denain ce vendredi à 19H00 : https://web.digitick.com/match-amical-denain-orchies-sport-complexe-sportif-jean-degros-11-septembre-2020-css5-ascdenain-pg101-ri7413669.html

#BCORCHIES